Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Plus de 3 millions de Français séduit par m-commerce - Mobile / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #9216 Publié le 10/05/11 | Vues : 189

Plus de 3 millions de Français séduit par m-commerce / Mobile


CCM Benchmark présente en exclusivité sa dernière étude sur le m-commerce. D'après l'Observatoire des Nouvelles Tendances de Consommation de CCM Benchmark, 12 % des acheteurs en ligne ont déjà acheté un bien ou un voyage directement à partir de leur téléphone mobile. Rapporté à la population Française, le m-commerce a ainsi déjà séduit 3,3 millions de Français (téléchargements d'applications mobiles exclus).

Les billets de train, les biens culturels et l'habillement sont les produits les plus achetés sur mobile :

Les mobinautes testent d'abord l'achat sur mobile avec des biens simples et peu onéreux comme les biens culturels (livres, CD, DVD...) ou en achetant des billets de trains. Ce sont d'ailleurs avec ces mêmes produits que les Français se sont familiarisés avec l'achat sur Internet. En revanche, l'habillement se vend déjà très bien sur mobile alors qu'il aura fallu attendre 2005 pour que les ventes sur Internet décollent dans ce secteur. Dans les deux cas, le modèle évènementiel des ventes-privées basé sur la réactivité du consommateur explique cette très bonne performance. Les e-mailings et alertes désormais directement lues sur le téléphone mobile favorisent encore plus que sur Internet les achats d'impulsion.



L'e-commerce permet d'acheter 24 h sur 24. Le m-commerce permet d'acheter de n'importe où :

Les motivations à l'achat sur mobile sont assez différentes de l'e-commerce car elles dépendent essentiellement du contexte dans lequel se trouve le consommateur. 42 % des acheteurs sur mobile ont choisi de passer par leur smartphone car ils ne disposaient pas d'un autre mode d'accès à Internet. En voyage, chez des amis ou à la campagne, les accès à Internet sont parfois limités. Et si une newsletter annonce la vente flash de l'année, alors le smartphone devient le compagnon idéal !



La croissance du m-commerce dépendra principalement du volontarisme des sites d'e-commerce à mettre en place une vraie stratégie mobile :

A la fin du premier trimestre 2011, seuls 22 % des sites d'e-commerce avaient mis en place au moins un site ou application mobile transactionnel. Ces optimisations mobiles sont un pré-requis pour que les ventes décollent. " Les performances commerciales des sites d'e-commerce sont déjà très hétérogènes sur mobile. Pour certains sites leaders, le m-commerce ne pèse qu'à peine 1 % de leur chiffre d'affaires, alors que quelques rares sites réalisent déjà presque 10 % de leurs ventes via ce nouveau canal " commente Gilles Blanc, Directeur d'études chez CCM Benchmark. Développements sur d'autres plateformes comme Android, mise en place d'applications hybrides, adaptation des newsletters pour le mobile, mCRM... Les manoeuvres débutent pour le m-commerce car les mobinautes eux sont prêts.

La méthodologie : Ces résultats sont extraits de deux études CCM Benchmark.

La première, Le commerce électronique en France - Edition 2011 fait référence depuis plus de 10 ans. Elle dresse un panorama complet de l'activité et des stratégies de près de 60 vendeurs en ligne parmi les plus actifs sur leurs marchés respectifs. Les 60 sites marchands interrogés : Accorhotels.com, Agnes B, Aigle, Air France KLM, Alain Figaret, Beauté Privée, Bebloom, Best Western, Biotherm, Castorama, Celio, Center Parcs, Chapitre.com, Châteaux et Hôtels Collection, Delamaison, Discounteo, DPAM, ebookers, Estee Lauder, Etam, Expedia, Fitness Boutique, Fnac.com, Fruitrouge.com, Go Voyages, Ikea, Intersport, Kookaï, Groupe Lafuma, Lancôme, Lastminute, Le Coq sportif, M&M's, Made In Sport, Groupe Matelsom, Meilleurmobile, Monshowroom, MyFab, Nokia, Nouvelles Frontières, Petit bateau, Pierre & Vacances, Pixmania, Private Outlet, Quicksilver, Groupe Rue du Commerce, Sephora, Serge Lutens, Showroomprive, Voyage privé, Voyages-sncf.com, VVF Villages, Webdistrib, Wonderbox, 42 Stores, Oxatis, Wizishop.

La seconde étude (sortie prévue en juin 2011), est un extrait exclusif d'une vaste enquête en ligne menée auprès de 3 242 internautes interrogés sur leurs comportements d'achat en ligne. Les données collectées ont été redressées afin d'être représentatif des acheteurs en ligne français.

En savoir plus
Partager :
Facebook